Translate

mardi 17 décembre 2013

L'éloge des millimètres

Après une période longue de blocs tous appelés...presque en haut, réussi, tenue, fait ( rayer la mention qui vous convient)...Ce week-end fut un peu plus valorisant, 1 bloc réussi...sur trois !! Enfin.

Alors certes, c'est l'essence même de l'escalade, surtout en bloc, mais quand même, ce n'est pas top pour le moral. Récapitulons, secteur Pontusval, cf page précédente:
- Ogre, presque fait, manque un mouvement
- Bloc des alvéoles, version de droite, presque fait, un mouvement de plus, encore 4  !!!, version de gauche, presque en haut !!! chute sur la prise finale ( voir journée du 13 octobre)
- Dalle sur la plage, prise presque valorisée, mais reste le reste du corps à bouger
- THE dalle, presque en haut, chute la main gauche sur la prise de fin, par contre version statique trouvée !! probablement une des dalles les plus exigeantes de Kerlouan ( voir journée du 17 novembre).
- Et enfin, le seul exploit, Youhiou, 6c en traversé montante, à droite de la voie des alvéoles. Pas brillant, mais c'est déjà ça.

Normalement, on devrait mettre un topo du secteur en ligne pour noêl. A surveiller.

Bref, à l'image des picots granitiques, tout avance, millimètre par millimètre !! D'ailleurs, dans la dalle sus-décrite, dans le crux, la somme des millimètres, 4 prises (?), fait à peine le centimètre. Écrits différemment, si 4 picots carrés font moins que la somme du tout, dans combien de temps je serais en haut, vous avez 4 séances !!

Sinon la publication du magnifique film de Girvet est à souligner, belles images, beaux blocs, bref tout ce qui fait de Kerlouan le site de bloc maritime le plus beau de l'Hexagone. 
Du coup, peut être que cela motiveras plus avant, les grimpeurs à venir. Parce qu'en pratique la fréquentation du coin, c'est ...personne. OU plutôt si, Hugo, You, moi, puis moi, You, Hugo, puis de temps en temps Fred, et quelques autres. Bref une moyenne de 2 par week-ends, va falloir 250 ans pour ouvrir tous les blocs!

D'ailleurs, cela rejoint la réflexion d'Arnaud Ceintre dans le Grimper du mois " ...il faut deux choses pour qu'une ligne marche ou pas auprès des grimpeurs. Il faut la ligne, mais aussi le grimpeur." Ici on a LES lignes et on a eu la grimpeuse.
Alors, peut être que cet été...ce sera le spot à la mode.

Bon je sais, on me rétorquer, la météo. Du coup je profite de ce billet pour faire de la pub pour la diabox N° 17 du phare de l'ile Wrac'h http://data.diabox.com/?id=17. Vous n'aurez plus d'excuse pour venir, température, vitesse du vent et même web cam en direct, vous pourrez tout savoir du ciel en un clic. D'ailleurs ça n'est encore qu'une histoire de millimètre, la pluie en Bretagne, la preuve ce relevé des 24 heures.


A plus, et bonne grimpe.

dimanche 17 novembre 2013

Phare de Brignogan

Depuis 1 mois, poursuite de la découverte du secteur de Pontusval. Probablement plus de 200 blocs, du 3 au 8b ( non enchainé, mais nettoyé...).
Par contre, et après avoir visité les plus beaux blocs, l'Ogre, le projet alvéolé, nous nous sommes rendu compte que nous étions passés au moins 500 fois devant LA dalle du secteur. 
Imaginez, 50 m du parking, hors eau, réception plate et herbeuse, face sud, et surtout...un pedigree alléchant.
  • 5 à 6 m
  • 2 réglettes (vagues, très vagues, les réglettes), une inter symbolique main G
  • puis  lancer avec des pieds micro, en oblique à G, vers un Hénaurme bac, 1 bon mètre 70 plus loin au-delà des 2 vagues réglettes sus-décrites,

You. La sortie est vers le bac en bas de fissure, loin, à gauche
Du coup, après une première séance le WE dernier, brossage et calage, cela semble faisable, mais...gourmand, entre 7 b et 8 a. Bref, l'espoir faisant vivre, va falloir revenir. 
Phare de Brignogan from local on Vimeo.

samedi 2 novembre 2013

Tempêtes, enfin !!



Ça y est, 
après une fin de saison exceptionnelle, ou la météo aura été magnifique, voici les premières tempêtes. On va de nouveau ré apprendre à grimper sous la pluie, et avec le vent qui rend fou.
La Bretagne comme on l'aime
A propos du vent, un petit florilège des avantages et défauts.
Bien
Vous colle au bloc, vous nettoie les prises, même les inversées, vous sèchent vite quand vous êtes tombés à la baille, vous motive pour que les essais soient efficaces ( on se refroidi vite sans la doudoune !!)
Pas bien
Vous déplace ce c... de crach pads alors que vous hésitez sur le dernier lancer vers le plat de fin du bloc de la mort qui tue de 6 m de haut !!, vous envoie votre doudoune dernier cri directement dans la mer, avec les clés et le portable que vous venez d'enlever pour un court essai ( cf ci-dessus), vous transporte tout le sable de la plage sur votre beau visage pour un peeling efficace (avantage, vos collègues de travail vous demandent ou vous avez bronzé avec ce temps de merd...), vous fait jalouser les surfeurs qui friment avec leurs planches, alors que vous avec vos crash pads humides ( il n'y a pas que les doudounes qui finissent à l'eau !!) vous ne ressemblez plus à rien !!!

Pour les surfeurs nous devons par contre admettre que c'est des gens bien, surtout le site
www.windguru.cz/fr/index.php?sc=194 
WindGuru, à consulter obligatoirement avant tout voyage vers nos contrées
Avec cette perle météorologique il est possible de croire en vos chances de grimpe au sec...ou pas. Du coup aujourd'hui c'est macramé, et écriture sur le blog, sans news exceptionnels, visiblement il va ..encore pleuvoir.

Toutefois, pour se faire pardonner de cette actualité aquatique, voici une vidéo de l'Homme de la Forêt, très beau 7c/8a, une des traversés les plus sympa du secteur, accessible marée haute, sur le sable en général à l'abri du vent.

Homme de la Forêt 7c/8a from local on Vimeo.

Pour trouver la bête, cliquer sur l'onglet Pays/Territoire ci-dessous

dimanche 13 octobre 2013

Chaos de Pontusval

Après un rapide passage le week-end dernier, cette fois-ci c'est en mode BTP, travaux en tout genre que débute la séance.

L'objectif premier c'est l'énorme bloc caractéristique à gauche du sémaphore. Il présente un beau panel de voies et de projets, un 5, un 6a en fissure pleine face (Hugo en sortie), une autre fissure très haute, en diagonale face sud, et surtout trois projets en face nord.
Hugo bien haut en sortie d'un 6a sans nom

Du haut de celui-ci la vue du chaos est impressionnante, des blocs partout, à 360°.
Le chaos de Pontusval
Après une mise en place des cordes, le haut de la face nord est nettoyé. A une hauteur peu recommandable, 3 réglettes émergent du lichen. Ça devrait faire. Les plats en compression, devraient permettre d'aller chercher deux réglettes éloignées, les pieds à presque 3 m, en hyperextension.
HighBall en version BTP, va falloir sortir les pads
Une heure après , Hugo, You et moi sommes obligés d'abdiquer. Hugo monte haut, mais le mouvement pour aller chercher une vague réglette, pile sous mon pied ( photo BTP ci-dessus) semble trop gourmand. Encore un projet.
Emgan, grosses prises, petit bras !!
Du coup direction l'Ogre. Hugo qui a vu les photos veut tâter de la fissure. Bilan des courses...pas enchaîné. Il reste un mouvement en verrou pour aller chercher le bac en haut à gauche, mais la peau des mains s'use plus vite que le granit breton. La semaine prochaine, peut-être.

Hugo début de l'Ogre
Par contre, le nettoyage de la proue de droite, avec Hugo et You en version pas peur, met en évidence THE Big projet du secteur. 4 réglettes pour 4 m dans du 50°.
C'est pas réglementaire, tout ça !!

Hugo avance bien, mais le mouvement pour aller chercher la réglette au dessus de l'alvéole à la lèvre du toit semble surréaliste. La prise parait inatteignable, pourtant la distance est la même entre la prise du départ et la première prise en épaule gauche. Un pied, Hugo ??
Hugo en mode serre joint

Potron-minet, fin de séance

lundi 7 octobre 2013

Beau temps

Premier week-end d'octobre...et le beau temps se maintient sur la pointe bretonne. 
Du coup les fauves sont lâchés.

Samedi
Hugo, You et les Morlaisiens révisent leurs gammes dans les classiques, secteur Petit Paradis.
Hugo reste coincé sur le Bernique (7c) et son dernier mouvement.
...Va falloir travailler le mental...

Dimanche
Les anciens ayant déjà tout fait (!!), et sur les conseils de You, encore lui, direction Brignogan et un secteur peu exploité sur la pointe de Pontusval (lien onglet Pays/territoire fin d'article), en face du sémaphore. Et là, stupeur, des dalles, des réglettes, des highballs, et probablement The Fissure.
Et pourtant, je connais bien la côte, entre le topo et 10 ans de grimpe dans le coin. Merci You.
Du coup, nous voilà comme des gosses dans un magasin de bonbon, tout ce qui se grimpe y passe (enfin presque...).
Pour l'échauffement des voies en 4, 5, 6 majeurissime, puis des 7, et surement des 8a et plus, à droite et gauche de l'Ogre.
You dans un 5 sans nom,  aplats typiques de Kerlouan
L'envers du même bloc, un 5 de nouveau, autre style
La vue est de plus magnifique, eau turquoise et les réceptions sans danger, un must ce secteur.
Le Sémaphore au loin, et des blocs à perte de vue.
Un 5, encore, peut être 6a.
Enfin, il reste à enchaîner, pour les plus résistants à la douleur, une fissure au doux nom de l'OgreUn début tonique en traversé, puis une fissure mange bras comme jamais, à l'anglo-saxonne, et 50° de dévers. Les photos parlent d'elles même, on vous laisse juger.

Dans le mouvement en croix de fer, avant la fissure.
Et le dévers ajoute si peu à la difficulté.
Bref encore un bloc comme on en rêve tous.

samedi 28 septembre 2013

Pélerinage

De retour après 8 ans sur le secteur du bivouac. 
La nature a repris ses droits, et les prises sont licheneuses à souhait, avec une fine couche d'arène granitique si typique de l’érosion du bord de mer de Kerlouan.
Après un échauffement avec Benj, Hugo nous rejoint pour nettoyer le Rire aztèque, bloc N°6 sur le topo.





Celui-ci est devenu un monstre d'exposition, qui nécessite au moins 6 pads, le bloc au premier plan à G sur la photo ayant basculé de 180° dans les suites de la tempête de 2007...impressionnant , photos ci dessous. 
Emgan,surtout ne pas tomber !!!

Avec la casse (ancienne) de la prise main D du départ, et le changement de configuration au sol, l'ancien départ en 7c/8a est devenu impossible. Par contre le départ debout est devenue évident pour un 7a majeur (6c si départ les deux mains dans le bac de G).
You, croisé main D, sinon c'est trop facile !!

Hugo passe, puis moi, par contre You du fait d'une méthode en bois rentrera bredouille. 

Pour localiser le Rire Aztèque, lien vers Maps ci-dessous Pays/Territoire

samedi 7 septembre 2013

Marée

Encore une journée sous le soleil. Température idéale, marée basse. Direction Crémiou. Après un échauffement dans Flique flaque, 6c,

Les essais dans le projet de face sont plutôt satisfaisant, l'immonde plat-réglette main G commence a être valorisé, reste une grosse fermeture de bras.



Sur le même bloc, un autre projet (Therme dans la vidéo de décembre), encore plus classe, est presque achevé. Probablement un futur classique de kerlouan, pour une cotation en 7 b/7c probable.





Enfin, et pour finir cette séance bien tonique, ne pas oublier de regarder si la marée ne va pas vous jouer un tour !! La fin de séance au secteur la digue de Ménez Ham, fut aquatique !!!


Pour localiser le projet, lien vers Maps ci-dessous Pays/Territoire